Home

Etc.
"4) Etc.: L'utilisation de "etc." en tant qu'une part de nos processus d'évaluation nous amène à prendre conscience du nombre indéfiniment élevé de facteurs qui entrent en jeu dans un processus dont nous ne pouvons jamais avoir une connaissance ou une perception totale; elle contribue à la flexibilité et nous procure dans nos réactions sémantiques un degré plus grand de conditionnalité. Ce procédé nous entraîne à éviter le dogmatisme, l'absolutisme, etc. Ceci nous rappelle la deuxième prémisse (une carte ne couvre pas tout le territoire) et indirectement la première (la carte n'est pas le territoire)."
Alfred Korzybski, Le rôle du langage dans les processus perceptuels.

Dans le système de la sémantique générale, les énumérations extensionnelles apparaissent fréquemment. Comme il est souvent impossible (faute d'espace-temps) de les lister complètement, il est nécessaire d'utiliser des mots comme "etc". Il peut signifier, par exemple, que l'énumeration qui le précède est incomplète, que j'en suis conscient, que les exemples énumérés me paraissent suffisants pour la bonne compréhension de mon propos, etc.

Cet outil extensionnel nous rappelle également la deuxième prémisse (pas tout), nous aide à nous débarasser des formulations "ou bien/ou bien", etc.

Exercez-vous, à chaque fois que vous prononcerez ce mot à envisager au moins un élément supplémentaire de votre énumération, de manière que cela ne soit pas juste une "façon de parler".

Korzybski a tellement utilisé ce mot dans Science et Sanité qu'il a été pratiquement obligé d'utiliser un moyen simplifié de notation:

L'abreviation            Correspond à
     . ,                     etc.,
     , .                     ,etc.
     . ;                     etc.;
     . ?                     etc.?
     . :                     etc.:
     . !                     etc.!

© ESGS, 1999.